Les Établissements de l'acadÉmie de La RÉunion

Réalisez le site web de votre établissement en quelques clics!

Insérer une vidéo en ligne dans un article

Insérer une vidéo en ligne dans un article

Insérer une vidéo en ligne est une pratique courante.
Cet article aborde les sources de ces vidéos, la manière de les afficher et les contraintes légales à respecter.

Quelle source ?

Déposer des vidéos sur une plateforme

Pour des vidéos à mettre en ligne au sein de l’établissement, la pratique actuellement conseillée est d’ouvrir une chaîne en ligne.
Nous étudions la possibilité d’avoir une solution institutionnelle mais en attendant il est nécessaire de se tourner vers un service grand public.

Quelques conseils pour préparer la vidéo :

Avant le tournage, récupérer les indispensables autorisations de diffusion d’images.

Au tournage, soigner la qualité de l’image et surtout du son.

Ne pas utiliser de musique commerciale ! à moins d’avoir ouvert un compte et réglé un droit de reproduction sonore à la SACEM, cf https://clients.sacem.fr/autorisations/sonorisation-de-site-web.
Pour information, Dailymotion a des algorithmes qui détectent les musiques commerciales connues et rejette les vidéos contenant de telles musiques, même en extrait.
Prudence avec les musiques libres de droits… Récemment la cour d’apple de Paris a considéré que la diffusion de musique mise en ligne sous licence libre obligeait quand même le diffuseur (une société commerciale) à payer le droit de diffusion à la SACEM (arrêt du 6 avril 2018).

Ne pas dépasser le format FullHD 1920 x 1080, pour limiter le volume de données et le temps de téléversement de la vidéo sur la plateforme en ligne

Compresser la vidéo avec l’excellent logiciel libre Handbrake https://handbrake.fr/ disponible pour toutes les plateformes d’ordinateurs. La réduction de volume est spectaculaire, sans dégradation notable de la qualité.

Et déposer une vidéo dans la bibliothèque WordPress ?

Déposer une vidéo sur une plateforme vidéo offre :

  • un débit plutôt satisfaisant à la lecture,
  • l’adaptation de la taille d’image et de la qualité au support utilisé lors de la lecture, de l’ordinateur au téléphone,
  • une image, appelée « poster », pour représenter la vidéo avant son lancement.

Déposer une vidéo dans la bibliothèque n’offrira pas tous ces avantages. C’est donc une pratique déconseillée.

De plus, il est plutôt compliqué de désactiver la lecture automatique des vidéos déposées en tant que média local au chargement de la page.

Afficher une vidéo déposée par un tiers ?

Les photos sont soumises au « droit d’auteur » et toute réutilisation de photo qui n’est pas explicitement libre de droit ne peut se faire qu’après accord de l’auteur.

Au contraire, l’intégration de vidéos en accès public sur une plateforme de vidéos en ligne (Youtube, Dailymotion, Vimeo) est une pratique considérée comme légale (arrêt Svensson C-466/12 de la Cour de Justice de l’UE).

Certains sites (télévisions, organisme scientifiques, etc.) intègrent des vidéos avec leur propre stockage interne. Il ne serait pas légal d’essayer d’intégrer leurs contenus ou de les télécharger et les remettre en ligne ! Dans ce cas, seul un simple lien vers un site externe sera possible.

Comment intégrer une vidéo en ligne dans un article ?

Avec les adresses URL

Depuis quelques années, WordPress reconnaît automatiquement les liens des vidéos en ligne des plateforme YouTube, Dailymotion, Vimeo.
Il suffit de copier – coller l’adresse telle qu’elle apparaît dans la barre d’adresse du navigateur ou la version courte.
La vidéo apparaît dans un cadre tant en édition que côté public.

Remarque : quand tarteaucitron.js est activé, actuellement le cadre reste vide en édition si le cookie n’a pas encore été accepté.

Avantages

  • Facilité
  • Affichage adaptatif (« responsive design ») sur tous les terminaux
  • Compatible avec la solution de gestion des acceptations de « cookies »

Inconvénients

  • Impossible de désactiver les suggestions de vidéos à la fin de la lecture
  • Impossible de choisir le temps du début de lecture
  • Peut ne pas fonctionner si celui qui a mis la vidéo en ligne a désactivé l’intégration. Dans ce cas le lien n’est pas interprété par WordPress et reste un lien ordinaire vers une page.

C’est la pratique recommandée.

Exemple d’une vidéo YouTube insérée avec son URL : CNIL – Comment effacer ses cookies ?

Exemple d’une vidéo Dailymotion insérée par son URL : DANE Réunion – Collaborer avec un outil numérique

 

Avec un code « iframe »

C’était la méthode habituellement utilisée autrefois.

Avantages

Inconvénients

  • Dimensions fixées donc affichage non adaptatif
  • Les codes « iframe » sont réservés aux administrateurs WordPress et parfois rejetés
  • Incompatible avec la prise en charge des acceptations de « cookies »

En conclusion, cette méthode n’est plus conseillée.

Avec une extension tierce, un « shortcode » ou autre « builder »

Avec la prise en charge native des vidéos en ligne par WordPress, il n’y a plus guère de raison d’utiliser une solution tierce, d’autant qu’encapsuler un contenu dans une solution tierce rend ce contenu dépendant de cette solution et de sa pérennité…

La gestion des « cookies »

Toutes les plateformes de vidéos en ligne grand public collectent des données à caractère personnel via des fichiers « cookies ».

Légalement, cette collecte de données nécessite un accort explicite de l’internaute. La solution tarteaucitron.js retenue permet d’informer et d’afficher les contenus vidéos Youtube, Dailymotion, Viméo après accord explicite de l’internaute à condition que les vidéos aient été mises en ligne avec leur URL.